CPHA Canvax
CPHA Canvax

Société des obstétriciens et gynécologues du Canada

Titre du projet : Améliorer les taux d’immunisation chez les femmes enceintes au Canada : Travailler avec les fournisseurs de soins et le public
Bénéficiaire du financement : La Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC)
Personne-ressource du projet : Dre Jocelynn Cook – Directrice scientifique (jcook@sogc.com)
Période du projet : Du 31 janvier 2017 au 31 mars 2020


À propos du projet

Pendant la grossesse, les femmes connaissent une réponse immunitaire altérée et peuvent être exposées à un risque de complications graves dues à certaines infections, qui peuvent affecter le développement du fœtus et du nouveau-né. Le manque de recherche dans ce domaine constitue un défi majeur dans l’élaboration de recommandations complètes pour les femmes enceintes. L’objectif principal de ce projet est d’explorer les questions relatives à la vaccination pendant la grossesse et d’identifier les pratiques et les outils nécessaires pour y faire face. Plus précisément, il permettra de mieux comprendre les connaissances, les attitudes et les pratiques des fournisseurs de soins de santé et des femmes en âge de procréer liées à la vaccination pendant la grossesse. Ces connaissances seront utilisées pour informer les outils, les ressources et les programmes éducatifs à l’intention des cliniciens, des fournisseurs de soins de santé connexes et des femmes. Le projet fournira également de l’information et des données sur les taux de couverture vaccinale au Canada chez les femmes enceintes et les facteurs qui influencent leurs décisions, qui pourront ensuite être utilisés pour appuyer l’élaboration de programmes ciblés qui répondent aux besoins et aux préoccupations des femmes enceintes et de leurs fournisseurs de soins prénatals. En fin de compte, à mesure que les connaissances et les pratiques en matière de fournisseurs de soins de santé s’améliorent et que les patients sont mieux informés, on s’attend à ce que les taux de couverture vaccinale augmentent.

Objectifs

  • Identifier le paysage canadien actuel de la vaccination des femmes, y compris pendant la grossesse.
  • Déterminer les connaissances, les croyances, les attitudes et les pratiques actuelles des femmes et des fournisseurs de soins de santé des femmes en matière de vaccination, y compris pendant la grossesse.
  • Fournir de l’éducation et des ressources pour former les fournisseurs de soins de santé des femmes à conseiller les femmes sur la vaccination, y compris pendant la grossesse, et à fournir des services de vaccination.
  • Développer des outils et des ressources pour les femmes en matière de vaccination, y compris pendant la grossesse.

Résultats

Court terme :

  • Identification des fournisseurs de soins de santé des femmes qui sont en contact avec des femmes en âge de procréer et qui ont la possibilité de s’informer sur la vaccination pendant la grossesse.
  • Affiner les questions de l’enquête sur les connaissances, les croyances et les attitudes des femmes en âge de procréer en ce qui concerne la vaccination pendant la grossesse.

Moyen terme :

  • Les lacunes dans les connaissances et l’éducation sur la vaccination pendant la grossesse ont été déterminées pour informer les programmes de formation, les ateliers, les cours et le matériel de communication.
  • Des informations sur les obstacles, les facilitateurs et les stratégies de vaccination pendant la grossesse seront utilisés pour orienter les cours et les ateliers accrédités en ligne et en personne.
  • Outils et ressources recueillis pour former des trousses d’outils liés à la vaccination pendant la grossesse.

Long Terme:

  • Création d’un groupe de fournisseurs de soins de santé qui sont confiants et compétents pour éduquer les femmes sur la vaccination pendant la grossesse et fournir des services de vaccination.
  • Meilleure connaissance des obstacles et des idées fausses sur l’utilisation des vaccins pendant la grossesse.
  • Changements aux politiques et aux pratiques en matière de programmes et de services qui répondent mieux aux besoins des femmes en âge de procréer.
  • Amélioration de la vaccination chez les femmes en âge de procréer et pendant la grossesse, qui peut ensuite s’étendre à leur famille et à leur communauté.

La question ou le défi que le projet aborde

Les taux de couverture vaccinale des mères sont loin d’être optimaux, malgré l’impact positif significatif sur les résultats pour les mères et leurs bébés. On sait que divers facteurs liés aux patientes et aux fournisseurs de soins influent sur les taux de vaccination des mères. En déterminant et en comprenant les facteurs qui contribuent au faible taux de vaccination, ce projet concevra et mettra en œuvre des stratégies efficaces pour optimiser la couverture vaccinale des femmes enceintes et la prévention des effets indésirables résultant de maladies évitables par la vaccination chez les mères et les nouveau-nés. Ce projet vise à offrir aux fournisseurs de soins de santé des femmes des outils nécessaires pour conseiller et soutenir les femmes au sujet de la vaccination pendant la grossesse, ainsi qu’à leur donner les moyens de prendre des décisions saines en matière de vaccination en s’appuyant sur des données probantes.

Leçons apprises 

Les données préliminaires suggèrent qu’il faut beaucoup plus d’éducation et d’information, ciblant les fournisseurs de soins de santé, pour qu’ils soient en mesure de fournir aux femmes des informations et des recommandations fondées sur des données probantes au sujet de la vaccination pendant la grossesse.

À propos de la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada

En 1944, la Société des obstétriciens et gynécologues du Canada (SOGC) a été créée en reconnaissance de la nécessité de promouvoir la formation des médecins, la recherche et l’excellence dans les soins, l’éducation du public et la défense de la santé des femmes. La SOGC a pour mission de promouvoir l’excellence dans la pratique de l’obstétrique et de la gynécologie et de promouvoir la santé des femmes par le leadership, la défense des droits, la collaboration et l’éducation. Au cours des deux dernières décennies, la SOGC a élargi son champ d’action pour inclure la santé et la défense des droits des femmes à l’échelle mondiale; la santé et la sensibilisation des femmes autochtones; les approches d’équipe multidisciplinaire en matière de soins; l’éducation du public et la sécurité des patients; et le renforcement des capacités en obstétrique et gynécologie. La SOGC compte plus de 3 500 membres, dont des gynécologues, des obstétriciens, des médecins de famille, des résidents, des infirmières, des sages-femmes et des professionnels paramédicaux. 

 

Dernière révision 16 octobre 2018