CPHA Canvax
CPHA Canvax

Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique

Titre du projet : Syndrome grippal (SG) – Sentinel Practitioner Surveillance Network (SPSN) (Réseau de surveillance sentinelle) : Surveillance des virus et de l’efficacité des vaccins
Bénéficiaire du financement : Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique
Personne-ressource du projet : Dre Danuta Skowronski – Responsable de l’épidémiologie (Danuta.Skowronski@bccdc.ca)
Période du projet : Du 20 mars 2017 au 31 mars 2018


À propos du projet

La grippe est un fardeau important pour le système de soins de santé clinique et représente un coût sociétal majeur sur le plan de l’absentéisme pendant l’hiver. Pour que le programme d’immunisation contre la grippe offre la meilleure protection et le meilleur rendement du capital investi, et pour mettre au point des options de vaccins améliorés, les chercheurs doivent savoir dans quelle mesure les vaccins actuels sont efficaces et pourquoi ils peuvent être sous-optimaux certaines saisons. Il est donc extrêmement pertinent de savoir dans quelle mesure le vaccin antigrippal reformulé protège chaque année contre l’évolution rapide du virus de la grippe. L’objectif du Canadian Sentinel Practitioner Surveillance Network (SPSN), dont le siège social se trouve au Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique, est de surveiller les virus de la grippe en circulation et l’efficacité du vaccin antigrippal reformulé chaque saison afin d’éclairer les politiques de santé et la stratégie d’immunisation contre la grippe.

But

Le but ultime du programme national de vaccination contre la grippe est de réduire la morbidité et la mortalité des maladies associées à la grippe. La surveillance de l’efficacité du vaccin contre la grippe est fondamentale pour évaluer les progrès et l’effet bénéfique de cette vaccination dans la réalisation de ces objectifs. De plus, une meilleure compréhension des facteurs agent-hôte contribuant à la performance des vaccins antigrippaux est nécessaire pour guider les mises à jour et les améliorations des vaccins saisonniers actuellement disponibles et pour éclairer le développement futur des vaccins antigrippaux de la prochaine génération ou des vaccins antigrippaux universels.

Objectifs

Les objectifs de l’étude pour le SPSN canadien pour la saison 2016-2017 comprenaient :

  • Déterminer l’efficacité d’un vaccin spécifique contre la grippe pris en charge médicalement et confirmé en laboratoire.
  • Effectuer une caractérisation génotypique et phénotypique détaillée des virus en circulation afin d’évaluer l’estimation de l’efficacité d’un vaccin spécifique à la variante et de la pertinence du vaccin à l’appui de l’interprétation de l’efficacité du vaccin.
  • Explorer les facteurs agent-hôte qui peuvent influencer l’efficacité du vaccin de la saison en cours, y compris les effets de la vaccination de la saison précédente.
  • Élaborer un rapport sommaire ou une publication sur l’efficacité systématique du vaccin dans la collectivité au Canada pour la saison de la grippe 2016-2017.
  • Partager et améliorer les connaissances relatives aux estimations de l’efficacité des vaccins pour la saison 2016-2017 au Canada par l’entremise des intervenants en promotion de la santé/éducation/communication, des réseaux de santé publique, des bulletins, des listes de distribution et des messages médiatiques.

La question ou le défi que le projet aborde

Chaque année, l’épidémie de grippe saisonnière entraîne une charge de morbidité importante. En raison de l’évolution des virus grippaux en circulation, le vaccin contre la grippe saisonnière doit être revu chaque année et reformulé au besoin pour protéger contre la souche épidémique actuelle. Chaque année, le vaccin antigrippal est administré dans un délai de 6 à 8 semaines à environ 30 % de la population canadienne (~12 millions de doses). Il s’agit de l’un des programmes d’immunisation les plus intenses au Canada, souvent accompagné d’un intérêt politique et médiatique important. Cependant, l’efficacité des vaccins antigrippaux révisés annuellement est inconnue, ce qui nécessite une surveillance et une évaluation en temps réel chaque saison pour éclairer notre stratégie nationale d’immunisation et les mesures de protection complémentaires.

Leçons apprises 

Le vaccin antigrippal révisé annuellement exige que les activités de l’étude soient renouvelées chaque année afin de surveiller le rendement du vaccin antigrippal. Une efficacité inférieure du vaccin requiert un échantillon plus grand pour démontrer l’effet/bénéfice précis et statistiquement significatif du vaccin. Un financement continu est nécessaire pour maintenir et améliorer l’infrastructure du SPSN canadien chaque saison. Toute amélioration du réseau existant pour élargir le recrutement et le maintien en poste des sentinelles, cibler le recrutement de certains sous-groupes de la population ou entreprendre d’autres activités promotionnelles dépend d’un financement soutenu et amélioré, actuellement recherché pour les saisons subséquentes.  

À propos du Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique

Le Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique, qui fait partie de l’Autorité provinciale des services de santé, est l’organisme provincial responsable de la prévention et du contrôle des maladies transmissibles en Colombie-Britannique. Le Centre assure un leadership provincial et national en matière de santé publique par la surveillance, la détection, la prévention et la consultation. Il sert de siège social central pour le SPSN canadien et est responsable de la coordination du projet national, du traitement et de l’analyse des données, de la corrélation entre l’efficacité des vaccins et l’amélioration de la caractérisation génétique des virus liés aux vaccins, ainsi que de la préparation des manuscrits et de l’application des connaissances. Depuis 2004, le SPSN canadien, actuellement composé de sentinelles dans les quatre provinces les plus populeuses du Canada (Colombie-Britannique, Alberta, Ontario et Québec), surveille les virus grippaux en circulation et l’efficacité du vaccin antigrippal reformulé annuellement. Il s’agit du seul système communautaire qui permet de surveiller annuellement l’efficacité du vaccin contre la grippe pris en charge médicalement et confirmé en laboratoire au Canada. Il fournit des estimations de la protection vaccinale qui sont les plus pertinentes pour la grande majorité des bénéficiaires canadiens du vaccin contre la grippe qui ne sont pas à haut risque d’hospitalisation, mais qui reçoivent le vaccin contre la grippe pour éviter une maladie pénible et/ou pour prévenir la transmission de l’infection à d’autres personnes.

 

Dernière révision 16 octobre 2018