CPHA Canvax
CPHA Canvax

Conception d’interventions adaptées pour surmonter les barrières à la vaccination

Katrine Habersaat, Noni MacDonald, Eve Dubé


Katrine Habersaat, WHO EURO
Noni MacDonald, Dalhousie University
Eve Dubé, INSPQ

Malgré les efforts pour promouvoir la vaccination et rendre les services de vaccination facilement accessibles, les taux de couverture vaccinale restent inférieurs aux cibles visées pour bien des vaccins dans différents pays et territoires. Comment pouvons-nous élaborer des interventions efficaces pour améliorer l’acceptation des vaccins et augmenter les couvertures vaccinales? Ce numéro du CANVax en Bref présente quelques idées fondées sur l’approche TIP (Tailoring Immunization Programmes) pour des programmes de vaccination adaptés.1

Case Study Part 1

L’approche TIP (Tailoring Immunization Programmes) de l’OMS pour des programmes de vaccination adaptés1 se veut une méthode pour diagnostiquer les barrières et les facteurs qui favorisent la vaccination dans des sous-groupes particuliers afin de concevoir des interventions pertinentes et adaptées à ces populations. L’approche TIP fait appel à des méthodes de recherche en sciences sociales et humaines pour concevoir et évaluer des interventions visant à changer les comportements. Pour plus de détails au sujet de l’approche TIP, voir Des programmes de vaccination adaptés (programmes TIP) (2019).1

Globale et échelonnée, l’approche TIP nécessite qu’on y investisse du temps et des ressources. Même si votre organisme ne mène pas un projet entièrement axé sur cette approche, deux grands principes vous aideront à concevoir une intervention efficace pour améliorer l’acceptation et l’adoption des vaccins. 

1. Diagnostiquer le problème ‒ ne pas se contenter de le deviner

Les causes des faibles taux de couverture vaccinale sont souvent mal comprises, et les interventions sont conçues en fonction des intuitions des experts plutôt que des données réelles
     « Nous l’avons essayé dans le passé et cela a fonctionné. » 
     « Si seulement on savait combien les vaccins sont sûrs et efficaces, on choisirait la vaccination. »

Avec l’approche TIP, au contraire, le tout premier pas de la recherche d’une solution consiste à bien comprendre la cause fondamentale du problème. 

Vous pouvez le faire :

  • en consultant les études pertinentes menées dans votre juridiction, et
  • en interrogeant les professionnels de santé de première ligne, les élèves, parents ou bénéficiaires potentiels eux-mêmes, les membres de la communauté locale ou d’autres acteurs privilégiés. 

L’objectif est de cerner les principales barrières et les principaux facteurs qui favorisent le comportement de vaccination voulu dans le groupe cible :
Le problème est-il lié aux services de vaccination? À l’ignorance? À la désinformation dans les médias sociaux? Ce n’est qu’en comprenant bien les causes du problème que vous pourrez élaborer une intervention efficace.

Case Study Part 2

2. Concevoir une intervention adaptée

Lorsque la cause du problème est bien comprise, il est possible de concevoir une intervention adaptée et spécifique, en fonction des ressources à votre disposition. Si le problème concerne l’accès aux services de vaccination, une intervention qui vise à informer les gens des risques et des avantages du vaccin ne sera pas efficace. Si c’est l’ignorance qui est la cause principale de la sous-vaccination, vous devrez vous y attaquer en premier. 

En général, les interventions qui combinent différentes stratégies sont plus efficaces que les interventions qui ne comporte qu’une stratégie. Par exemple, même une simple modification des heures de clinique doit être communiquée à la population; il ne suffit pas d’annoncer les nouvelles heures sur la porte de la clinique. Le modèle de la « roue du changement des comportements » (figure 1) peut éclairer la conception d’une intervention axée sur les comportements de santé en soulignant les types d’interventions pertinentes selon barrières et les facteurs qui favorisent les comportements voulus.2 L’approche TIP adapte ce modèle aux questions de vaccination.1 Notez bien le grand nombre d’éléments à considérer.

Figure 1. La roue du changement des comportements2

Figure 1

Source : Adapté d’Michie et al (2011)2

Si vous avez besoin d’informations supplémentaires sur les interventions efficaces pour faire augmenter l’acceptation et l’adoption des vaccins, veuillez consulter les fiches d’information du CANVax.

Case Study Part 3

3. Implantation et évaluation

Enfin, trop souvent le travail s’arrête après l’implantation de l’intervention. Dans la mesure du possible, il est bon d’évaluer le processus d’implantation et l’impact de l’intervention. Même si vous ne menez pas une vaste étude, essayez de consigner par écrit comment l’intervention a été exécutée et vérifiez si les couvertures vaccinales ont augmenté. 

Cela peut se faire à l’aide d’activités de surveillance périodique du programme de vaccination (p. ex. l’évaluation de la couverture avant et après l’implantation de l’intervention). Il peut s’agir de sondages ou d’entretiens en bonne et due forme ou simplement de parler avec les personnes impliquées dans le processus de d’implantation du programme jusqu’à maintenant, et des réussites et des difficultés constatées.

En conclusion, l’approche TIP est utile et efficace pour concevoir des interventions qui diminuent les obstacles à la vaccination. Elle est fondée sur la compréhension des besoins et des réalités individuelles et collectives. Même si vous ne menez pas officiellement un projet fondé sur l’approche TIP, vous pouvez en appliquer les principes directeurs (figure 2) pour concevoir votre intervention.1

Figure 2. Valeurs et principes directeurs de l’approche TIP1

fig 2


Références

1.    Bureau régional pour l’Europe de l’Organisation mondiale de la santé. Des programmes de vaccination adaptés (programmes TIP) (2019) [Internet]. 2019 [cité le 29 octobre 2019]. Disponible sur : http://www.euro.who.int/fr/publications/abstracts/tip-tailoring-immunization-programmes-2019

2.    Michie S, van Stralen MM, West R. The behaviour change wheel: a new method for characterising and designing behaviour change interventions. Implementation science. 2011 Apr 23;6:42.