CPHA Canvax
CPHA Canvax

Fonds de partenariat d’immunisation

Actuellement, trop peu de Canadiens sont vaccinés et le Canada n’atteint pas ses objectifs de couverture vaccinale. Par conséquent, les Canadiens sont toujours aux prises avec des maladies évitables et des décès causés par ces maladies. Conscient de ce défi de santé publique, le gouvernement du Canada s’est engagé, dans le budget de 2016, à investir 25 millions de dollars sur cinq ans dans de nouveaux investissements pour améliorer les taux de couverture vaccinale au Canada et s’attaquer aux raisons pour lesquelles certains Canadiens hésitent à se faire vacciner.  

Environ 2 à 3 millions de dollars par année ont été consacrés au Fonds de partenariat d’immunisation (FPI), le premier volet de subventions et de contributions de l’Agence de la santé publique du Canada visant à améliorer la couverture vaccinale en aidant les partenaires à mettre en œuvre des interventions dans trois domaines prioritaires : 

  1. Permettre aux fournisseurs de services de vaccination et de soins de santé de vacciner leurs patients : des interventions qui améliorent la capacité de ceux qui donnent les vaccins et des programmes de santé publique d’identifier les patients sous-immunisés et non immunisés et d’augmenter la couverture vaccinale. 
  2. Accroître la demande de vaccination : des interventions qui comblent les lacunes dans les connaissances, les attitudes et les croyances des Canadiens au sujet de la vaccination et les sensibilisent aux avantages de la vaccination, aux exigences et aux endroits où se faire vacciner. 
  3. Améliorer l’accès aux services de vaccination : des interventions qui surmontent les obstacles systémiques à l’élaboration, à la prestation et à l’accès aux programmes et/ou services de vaccination.

Demande de soumissions initiale

En 2016-2017, les ministères provinciaux et territoriaux de la Santé ont été invités à soumettre des propositions s’alignant sur la première priorité du FPI : permettre aux fournisseurs de soins de santé de vacciner les patients.

Cinq projets ont été financés à la suite de cette demande de soumissions :  

  • Ministère de la Santé de la Colombie-Britannique – Mise en œuvre d’un système électronique de rappel des vaccins pour automatiser les appels de rappel des rendez-vous de vaccination dans les 39 centres de santé de l’Interior Health Authority.
  • Alberta Health – Mise à l’essai de rappel par message texte pour le rendez-vous de vaccination de 18 mois dans trois collectivités. Les messages textes seront envoyés aux parents dans la langue de leur choix et comprendront des renseignements généraux sur l’importance de l’immunisation et le vaccin à administrer.
  • Santé, aînés et vie active au Manitoba – Identification des districts sous-immunisés au Manitoba grâce à la cartographie de l’utilisation des vaccins et à l’élaboration de stratégies d’intervention locale pour accroître l’utilisation des vaccins chez les enfants vivant dans ces districts.
  • Québec – CIUSSS de l’Estrie – Formation aux fournisseurs de soins de santé des maternités du Québec qui comprend des techniques d’entrevue motivationnelle pour les aider à mieux communiquer les avantages de la vaccination et de répondre aux préoccupations des parents qui hésitent à faire vacciner leurs enfants.
  • Ministère de la Santé et du Bien-être de l’Île-du-Prince-Édouard – Initiative provinciale visant à accroître les taux d’immunisation des adultes en augmentant la capacité des fournisseurs de soins de santé à cerner les personnes sous-immunisées ou non immunisées; en augmentant leur capacité de communiquer efficacement au sujet de l’immunisation; en élaborant une stratégie de communication et une campagne de marketing social ciblées afin de promouvoir l’immunisation chez les adultes.

Les autres projets financés en 2016-2017 comprenaient :

  • Institut de recherche de l’Hôpital d’Ottawa – Enrichir et améliorer l’application CANimmunize (une application d’immunisation pancanadienne gratuite conçue pour permettre aux Canadiens de conserver leurs dossiers de vaccination sur leur téléphone mobile et de fournir des rappels de rendez-vous, ainsi que des avis d’éclosion locaux et d’autres renseignements propres à chaque province et territoire).
  • Société des obstétriciens et gynécologues du Canada – Une étude sur les questions liées à la vaccination pendant la grossesse et conception de ressources et d’outils nécessaires pour y répondre.
  • Institut C.D. Howe – Examen des politiques et des pratiques exemplaires en matière d’immunisation au Canada.
  • Association canadienne de santé publique – Mise sur pied d’un centre national de ressources sur l’immunisation qui servira de dépôt d’outils et de stratégies fondés sur des données probantes.
  • Centre de contrôle des maladies de la Colombie-Britannique – Surveiller l’efficacité du vaccin contre des cas de grippe pris en charge médicalement et confirmés en laboratoire au Canada et fournir des estimations de la protection vaccinale aux intervenants en santé publique et en immunisation ainsi qu’au public canadien. 
  • Société canadienne de pédiatrie – Élaboration d’un module d’éducation en ligne et d’une formation en personne pour permettre aux fournisseurs de soins de santé d’acquérir des compétences accrues afin de conseiller efficacement les clients pour surmonter les hésitations à se faire vacciner.
  • Public Health Association of British Columbia – Élaboration d’une plateforme d’apprentissage en ligne en milieu scolaire conçue pour accroître la littératie des élèves sur l’importance des vaccins en modifiant les connaissances, les attitudes et les croyances.

Deuxième invitation à soumissionner

En 2017-2018, le FPI a lancé sa deuxième invitation à soumissionner auprès des ministères provinciaux et territoriaux de la Santé. La portée de cette invitation à soumissionner a été étendue de l’accent mis sur les outils et la formation des fournisseurs de soins de santé, pour inclure des projets qui atténuent les obstacles à l’élaboration, à la prestation et à l’accès aux programmes de vaccination et à l’augmentation de la demande de vaccins.  

Autres activités du FPI à ce jour

Reconnaissant les défis uniques liés à la vaccination dans le Nord, le FPI travaille également avec chacun des gouvernements territoriaux pour fournir 500 000 $ à chacun d’eux sur une période de trois ans (2018-2019 - 2020-2021).  

 

Dernière révision 13 novembre 2018

Main navigation French